Le Drame de Baâle, Commune de Courchamp 77, Mardi 15 Août 1944. Image : La Liberté pleurant ses Martyrs

VINCENT Fernand


VINCENT Fernand, fusillé le Mardi 15 Août 1944 à Courchamp 77-S&M à l'âge de 18 ans.
Le jeune Fernand VINCENT venait d'avoir 18 ans lorsqu'il a été exécuté.

Naissance

VINCENT Fernand est né le Jeudi 5 Août 1926. Concernant la commune de naissance, on peut observer trois possibilités d'après les documents et témoignages publiés sur ce site :
• à Dormans (51 Marne), dans une maison de l'actuelle rue de la Poterne selon son cousin germain (voir ci-dessous),
• à Sommepy (51 Marne), selon le procès verbal de la déposition de LE NABAT Emile en Gendarmerie de Provins,
• à Montreuil aux Lions (02 Aisne), le 14 Septembre 1926, selon le Dossier de Décès émanant du Ministère des Anciens Combattants et Victimes de Guerre.


Entrée en Résistance

Fin Juillet 1944 à l'occasion de la création du Groupe de Résistance de Courchamp.
Grade : Sergent des F.F.I. (Forces Françaises de l'Intérieur).


Décès

Fusillé à l'âge de 18 ans par la Wehrmacht, en même temps que quatre autres soldats des F.F.I., le maire de Courchamp (77 S&M), cultivateur à Baâle, et son fils.

Témoignage. Monsieur Robert GEFKEN, contributeur de cette page, précise que sa mère lui a souvent raconté que son neveu Fernand a été pris avec un autre camarade et qu'ils ont été torturés, tous les deux, avant d'être passés par les armes.



Mémoire

Le nom de VINCENT Fernand apparaît à plusieurs reprises sur des plaques et monuments commémoratifs :
Monument aux Morts, commune de Dormans,
Plaque commémorative, mairie de Dormans,
Monument aux Morts, ville de Château-Thierry (02- Aisne),
Plaque commémorative, hameau de Baâle, commune de Courchamp.

Une place a également été rebaptisée à son nom dans la commune de Dormans.

Un autre "VINCENT Fernand", fusillé le 25 Août 1944 à Saint-Pathus (77 S&M) figurant sur le monument aux Morts de cette commune, semble être un homonyme (Voir MGW).

Sur le site Internet "Mémoire de Hommes", la fiche de VINCENT Fernand, fusillé à Courchamp, indique que ce dernier se prénommait Fernand Guy, né à Sommepy (51 Marne).
Sur le Dossier de Décès, en date du 22 Juin 1945, de VINCENT Fernand, fusillé à Courchamp, on peut lire que ce dernier faisait partie du "Maquis de Saint Mammes", qu'il a été transféré du cimetière de Courchamp à celui de Dormans et que l'adresse de sa mère était la suivante : 17 Grande Rue à Château-Thierry.


Généalogie

VINCENT Augustin, né en 1892, père de Fernand.                     VINCENT Eva, née GRANDPIERRE en 1903, mère de Fernand.
Augustin VINCENT, né en 1892 et Éva, née GRANDPIERRE en 1903, parents de Fernand.

 

VINCENT Roland, frère de Fernand.         VINCENT Fernand, fusillé à Courchamp, Seine et Marne, le Mardi 15 Août 1944.         VINCENT Daniel, frère de Fernand.
Les trois frères VINCENT adolescents : Roland, Fernand et Daniel.

Sources et remerciements

• Monsieur Robert GEFKEN, domicilié en Belgique (Région Wallonne) et en Hollande,
  cousin germain des frères VINCENT, détenteur des photographies de cette page,
Association du Mémorial de Dormans, voir la section sur VINCENT Fernand
  en bas de page,
Base MémorialGenWeb,
Le Drame de Baâle, un document de MémorialGenWeb.

Retour aux témoignages du Drame de Baâle

Page créée en Janvier 2014 à l'occasion du septentenaire du Drame de Baâle.